Nous utilisons de cookies propres et de tiers afin d’améliorer votre expérience de navigation et vous offrir de la publicité et des contenus pertinents pour vous. En savoir plus et gérer ces paramètres politique d'utilisation des cookies.

Blog

.

Lire les posts du blog de Kids&Us
Post 3 blog Kids&Us

Quand les enfants sont petits, les parents prennent l’habitude d’applaudir - parfois démesurément – à tout ce qu’il réussit : le premier sourire, les premiers pas, le premier mot, etc. À mesure que l’enfant grandit, pour étrange que cela paraisse, les parents réduisent ce renfort positif. En revanche ils se penchent davantage sur la correction de ce que l’enfant ne fait pas comme il faut. Éduquer, dit-on.

 

Ainsi, à la fin d’une journée comme une autre, l’enfant aura beau avoir réalisé quelque chose de notable, personne ne l’en aura félicité. A contrario, il pourra n’avoir commis qu’un faux pas, on aura pris soin de le corriger énergiquement. Quelles valeurs cette attitude transmet-elle de la part des parents ? Encourage-t-elle la créativité ? Pour cultiver ce précieux talent, il faut beaucoup expérimenter, ce qui présuppose de possibles erreurs. Si nous nous centrons sur les aspects négatifs, l’enfant ne trouvera plus la motivation pour s’essayer dans un domaine qu’il ne maîtrise pas, puisqu’il sera freiné par la probabilité d’une réussite faible. Cette attitude l’incitera seulement à rester dans les rangs, à faire uniquement ce qu’il sait faire, à n’être qu’un mouton parmi d’autres.

 

À nous de décider si nous voulons encourager un enfant à être créatif, imaginatif, à prendre des risques, à trouver la motivation, l’intelligence émotionnelle et l’équilibre. Et si la solution tenait en ce tout petit mot : bravo !

 

Natàlia Perarnau, fondatrice et conceptrice de la méthode Kids & Us

  1. 809
Partagez-le sur >

Commentaires

Laissez-nous un commentaire

Pour pouvoir laisser des commentaires vous devez vous enregistrer.